BIOGRAPHIE

Formé par Wim Hoogewerf, Roland Dyens et Pablo Marquez (dont il fut un temps professeur assistant au Conservatoire de Strasbourg), Philippe Mouratoglou se distingue par son ouverture instrumentale - il joue toute la famille des guitares acoustiques: classique, folk 6 et 12 cordes, baritone - et stylistique.
Interprète et improvisateur, il collabore avec des musiciens et ensembles de tous horizons, aussi bien dans la sphère classique que dans celle des musiques improvisées.
Il aborde la création contemporaine avec les ensembles Linea et Alma Viva, la musique de chambre et les grands concertos pour guitare avec l'ensembleOccitania…
Il forme depuis 2009 avec la soprano Ariane Wohlhuter un duo qui a publié 2 CDs sur le label Troba vox: "We only came to dream" consacré à John Dowland, Benjamin Britten et Dusan Bogdanovic (2013), et «Mélodies et Lieder» composé d’oeuvres de Franz Schubert et Gabriel Fauré (2017).

Parallèlement, Philippe Mouratoglou fonde en 2012 avec le clarinettiste Jean-Marc Foltz et le graphiste Philippe Ghielmetti le label Vision Fugitive, sur lequel il multiplie les projets originaux:
- une relecture du répertoire du bluesman fondateur Robert Johnson en trio avec Jean-Marc Foltz et le contrebassiste Bruno Chevillon ("Steady rollin' man", 2012) - deux récitals solo qui présentent sous le même toit Francesco da Milano, Egberto Gismonti, Toru Takemitsu, Arthur Kampela, Leo Brouwer, Benjamin Britten et ses propres compositions et improvisations ("Exercices d'évasion", 2013; «D’autres vallées», 2016)
- un duo avec le guitariste flamenco Pedro Soler, qui explore l'influence de la musique populaire espagnole sur l’oeuvre d'Isaac Albéniz ("Rumores de la Caleta - Albéniz & le flamenco", 2014)
- Il participe au quartet de Jean-Marc Foltz avec le contrebassiste Sébastien Boisseau et le batteur Christophe Marguet ("Viracochas", 2013)
- « Legends of the Fall », disque de musique improvisée en duo avec Jean-Marc Foltz (et le batteur Ramon Lopez en invité), 2017
- « Univers-solitude », disque en trio avec Bruno Chevillon et Ramon Lopez dans lequel il présente ses propres compositions, 2018

Ces dernières années, on a pu le voir en concert sur les scènes suivantes : Festival de la Chaise-Dieu, Temps musicaux de Ramatuelle, Festival "Artes Vertentes" de Tiradentes (Brésil), Festival Printemps musical du Pacifique (Polynésie), Festival Isaac Albéniz de Camprodon (Espagne), "Nits de canço i de musica" d'Eus, Printemps de Colmar, Festival Jazzèbre de Perpignan, Festival des Monts de la Madeleine, Circulo de Bellas Artes (Madrid), Carnegie Hall (New York), Philharmonie de Berlin, Théâtre de l'Athénée (Paris), Abbaye de Fontfroide, Abbaye de Fontevraud, Prieuré de Serrabonne, Prieuré de Marcevols, Palais des rois de Majorque de Perpignan, Théâtre Pôle Sud de Strasbourg, Abbaye de Valmagne, Festival Jazzdor de Strasbourg, Festival D’jazz de Nevers, Festival de guitare de Kazan (Russie), ainsi qu’en Grèce, Suisse, Allemagne, Thaïlande…